Sex and horror

dimanche 9 décembre 2007

De plus en plus de femmes chauves

Les jeunes femmes luttent de plus en plus contre d’importantes chutes de cheveux et la calvitie. C’est la sonnette d’alarme que tirent les dermatologues néerlandais. Les changements hormonaux liés à notre style de vie pourraient en être la raison. En attendant, l’impact psychologique de la calvitie chez les femmes n'est pas négligeable et est encore plus lourd à porter que pour les hommes. Certaines refusent de sortir de chez elles, d’autres tentent même

de se suicider.



Le dermatologue B. Thio de la clinique de Rotterdam affirme que le rôle de l’alimentation, de la pilule, de la lumière solaire et du stress ne doivent pas être sous-estimés dans la chute excessive des cheveux. Les changements hormonaux peuvent rendre les follicules pilleux des femmes plus sensibles au DHT, l’hormone Dihydrotestostérone qui est formée à l’aide d’une enzyme intercellulaire de l’hormone mâle testostérone (présente chez les femmes et les hommes). La perte des cheveux dans ce cas-ci s’appelle l'ALOPÉCIE ANDROGÉNIQUE qui peut toucher tout le monde. Chez les femmes, cela se traduit par une diminution progressive de la chevelure.




"A l’heure actuelle, je vois de plus en plus de femmes lors de mes consultations", explique le dermatologue Ids Boersma., "Il y a deux ans, elles ne représentaient que 20% de mes patients, maintenant elles forment 60% de ma clientèle et près de la moitié ont moins de 40 ans. On remarque le problème petit-à-petit, avec une diminution de la masse de cheveux sur le haut de la tête, le long de la raie. On remarque que sa queue de cheval devient de moins en moins massive, ou que l’on a des parties moins régulières au niveau de l’implantation du cheveu."

"En principe, nous avons des cheveux sur notre tête pendant 100 ans" explique le dermatologue. "Le cheveu pousse quatre ans et puis tombe. Ce qui arrive environ 25 fois durant notre vie. Mais nous remarquons maintenant que les cheveux des femmes ont des phases de pousse beaucoup plus courtes. Au plus tôt le problème est diagnostiqué, au plus on limite la chute des cheveux". (CA)

Libellés : , , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



<< Accueil