Sex and horror

samedi 26 janvier 2008

Depardieu contre TF1: la guerre est déclarée

Gérard Depardieu était à Genève vendredi dernier pour présenter le dernier « Astérix ». À cette occasion, il a accordé une interview à nos confrères suisses de 20minutes.

Depardieu trouve que « Astérix et Obélix aux Jeux olympiques » est celui qui se rapproche le plus de l’esprit de la bande dessinée.

Au cours de cet entretien avec Elsa Duperray pour 20minutes.ch, l’acteur est revenu sur la relation entre la télé et le cinéma.

À la question « la télévision a-t-elle changé le cinéma ? », l’acteur répond : « Par son financement, oui ! Les chaînes produisent et, comme c’est leur argent, il faut que ça soit plat. Il n’y a plus de créateurs. Et regardez la télé ! Cet abruti de Nikos (NDLR : Aliagas)... Les mecs chantent tous pareil, il n’y a plus aucune invention. C’est nul à chier ! » ... « Plus il y a d’audience, plus c’est con! Selon les chaînes, c’est ce que veut la masse. Et couper la pub aux chaines publiques françaises, c’est déjà prévoir leur vente à son copain Bolloré ». (NDLR : fait allusion au président Sarkozy).

Depardieu ne tarit cependant pas d’éloges au sujet de Benoît Poelvoorde : « Il est extraordinaire! C’est un poète, il vit plus que les autres et a certainement des douleurs plus grandes aussi. Mais c’est véritablement un créateur. Il en a toute l’énergie ».


Des propos qui n’ont pas dû plaire à Nikos Aliagas et aux dirigeants de TF1. En représailles, ceux-ci auraient pris la décision de priver l’acteur d’antenne télé. Après tout, on ne peut pas dénigrer une chaîne ou un média, puis ensuite venir y faire sa promo comme si de rien n’était. Selon Télé 7 jours, l’acteur devait participer au JT de TF1 ce dimanche, pour la promotion du nouvel Astérix. Mais il se pourrait bien que cela soit annulé. Wait and see. ..



Libellés : , , , , , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



<< Accueil