Sex and horror

samedi 12 janvier 2008

OJ Simpson en prison à ....Las Vegas



LAS VEGAS (AFP) - L'ancien sportif O.J. Simpson, inculpé de vol à main armée et d'enlèvement, va retourner en prison à Las Vegas (Nevada, ouest), sous le soupçon d'avoir contacté un co-inculpé, en violation des ordres d'un juge, selon des documents judiciaires publiés vendredi.

L'ex-star noire du football américain, 60 ans, célèbre pour avoir été acquittée en 1995 du meurtre de son ex-femme et de son compagnon après un procès retentissant, est soupçonnée d'avoir essayé d'entrer en contact avec son co-inculpé Clarence Stewart, selon le parquet qui cite à l'appui la transcription d'un message sur une boîte vocale.

"La tentative de l'accusé de contacter l'un de ses co-accusés constitue une violation de sa liberté sous caution (...) En conséquence, sa liberté sous caution devrait être révoquée et il devrait être détenu sans possibilité de mise en liberté sous caution d'ici à son procès", a affirmé le procureur David Roger.

Une audience judiciaire a été fixée à mercredi pour décider si un mandat de dépôt sera délivré contre Simpson jusqu'au début de son procès, prévu en avril, selon ces documents judiciaires dont l'AFP a obtenu une copie. La caution qu'il avait versée peu après son arrestation en septembre était de 125.000 dollars.

Selon des images retransmises par la chaîne de télévision Fox news, O.J. Simpson a été escorté à l'aéroport de Miami (Floride, sud-est), Etat où il réside, et devait prendre l'avion pour Las Vegas où il était attendu vendredi en fin d'après-midi. Il devrait y être incarcéré jusqu'à sa comparution de mercredi.

Le 28 novembre, Simpson avait plaidé non coupable et le début de son procès avait été fixé au 7 avril. L'ex-sportif est visé par 12 chefs d'inculpation, dont 11 sont des crimes et pourraient lui valoir la prison à vie s'il est reconnu coupable.

L'accusation assure que Simpson a fait irruption avec des hommes de main dans une chambre d'hôtel de la ville du jeu le 13 septembre, afin de dérober des souvenirs sportifs personnels à des revendeurs. Simpson a déclaré que ces objets lui avaient été volés et qu'il ne voulait que récupérer son dû.

Le 12 juin 1994 à Los Angeles, Nicole Brown, ex-épouse d'O.J. Simpson, et son ami Ron Goldman avaient été retrouvés poignardés. Simpson avait été arrêté au terme d'une course-poursuite en voiture, mais avait été acquitté de ces meurtres l'année suivante, alors que la ville se remettait d'émeutes raciales trois ans plus tôt.

Simpson a toujours clamé son innocence. Aucun autre suspect n'a été jugé. Paradoxe du système judiciaire américain, l'ex-champion avait ensuite été reconnu responsable au civil et condamné à payer 33,5 millions de dollars de dommages aux familles des victimes.

L'ex-sportif n'a jamais versé le moindre cent de cette somme. En Floride, sa maison et ses revenus étaient à l'abri d'une saisie qui viserait à satisfaire le jugement civil prononcé en Californie (ouest), à l'autre bout du pays.

Libellés : , , , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



<< Accueil