Sex and horror

mardi 10 février 2009

le sosie de Claude François arrêté pour pédophilie

(10/02/2009)

© PIRARD

Suite à la plainte d'une fillette de 11 ans, François Vincent, récidiviste, a été interpellé

BRUXELLES Depuis des années, François Vincent se considère comme LE sosie de Cloclo.

Ce n'est pas à ce titre qu'il revint dans l'actualité mais bien parce qu'une nouvelle fois, il se retrouve au centre d'une affaire judiciaire on ne peut plus honteuse.

Hier après midi, François Vincent a été interpellé par la police et mis à la disposition du parquet de Bruxelles. Carine, la maman d'une fillette de 11 ans, a déposé plainte contre l'idole de sa fille. "Elle est une de ses Favinettes, une Clodette si vous voulez", nous confie la maman.

Tout a commencé le 27 janvier, lorsque Carine a remarqué que sa fille recevait de nombreux SMS... de 21 h à 23 h 47 "Je voyais qu'elle se fatiguait de répondre. Il envoyai t des messages les uns après les autres ." La fillette s'est finalement endormie.

"J'ai regardé les messages . Je ne sais pas comment vous dire ce qu'il a écrit", commence Carine. "Il y a des "Je t'aime ma chérie", ou des "Je t'aime ma princesse". "

Pour rappel, la fillette n'a que 11 ans... Le pire était à venir. "Je me déshabille. On peut essayer en douceur si tu veux. Réponds franchement, est-ce que tu en aurais envie ? J'ai dû me retenir pour ne pas te pénétrer, pourtant j'en avais envie."

Tout en lisant, Carine a compris que sa petite fille avait été abusée. "Un autre message disait ceci : "Quand tu es venue sur moi, j'avais envie de te pénétrer. Trop envie" ." Celui-ci est encore plus ignoble : "Si tu veux que je pénètre, tu dois aider pour qu'elle rentre dedans. Une fois dedans, ça glisse tout seul."

Carine a compris que la vie de sa fille allait radicalement changer. "J'ai réalisé que tous ses rêves volaient en éclat. Elle adorait être sur scène avec lui. Elle adorait ce monde de paillettes et de danse." Ce monde féerique pour une enflant de 11 ans allait cesser. "Il fallait que je porte plainte. Ce fut le cas dès le lendemain."

L'affaire est dans les mains du parquet de Bruxelles. Hier, François Vincent a été longuement interrogé. "En sortant du commissariat, ma fille l'a croisé dans la voiture de police. Ce fut affreux."

François Vincent, déjà condamné à un an avec sursis, a été mis à la disposition du parquet. "Nous cherchons un avocat, car nous avons peu de moyens." L'appel est lancé...


Emmanuelle Praet

© La Dernière Heure 2009

Libellés : ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



<< Accueil