Sex and horror

mercredi 9 juin 2010

Britney Spears harcèle ses gardes du corps sexuellement






Un ancien garde du corps de Britney Spears affirme que la chanteuse le harcelait sexuellement. Fernando Flores, 29 ans, a démissionné après avoir dû faire face à d'étranges comportements. Selon lui, Britney paradait souvent nue devant lui et l'invitait dans sa chambre. Il envisage de la poursuivre devant la justice.

Un proche révèle au Sun: "Elle l'allumait en permanence et il sentait que s'il ne répondait pas à ses exigences, il pouvait être viré. Il a finalement déposé sa démission la semaine passée et envisage une action en justice. Travailler pour Britney est difficile. Elle est un cauchemar ambulant. Il faut gérer ses émotions qui sont totalement hors de contrôle. Elle fait le tour de la maison nue en hurlant sur son personnel."

La source ajoute: "Malheureusement pour Fernando, Britney a pris goût à sa présence. Il subissait une pression plus forte que les autres. Il voulait juste être un bon garde du corps et s'occuper d'elle mais la situation était devenue infernale."

Les choses ont empirées quand le père de Britney a demandé aux membres de sa sécurité de lui interdire de sortir sans soutien-gorge. Quelques jours plus tard, Britney avait été photographiée sans culotte dans les rues d'Hollywood. "C'était difficile pour Fernando de lui dire de mettre des sous-vêtements. Certains gars le faisaient mais lui avait trop honte. Jamie a dit à Fernando qu'il avait failli à sa mission."

Fernando, papa divorcé de deux enfants, envisage de demander plusieurs millions de dollars à Britney pour harcèlement sexuel. Un autre garde de la chanteuse s'était déjà plaint devant la justice en 2007 du comportement erratique de la star et de sa tendance à se promener nue en permanence.

Dé.L.
09/06/10 10h58

Libellés : ,

Mandat d'arrêt contre Lindsay Lohan, qui a picolé malgré son bracelet







Le bracelet anti-alcool, qui détecte la présence de l'alcool dans le sang par la sueur, de Lindsay Lohan s'est déclenché dimanche soir, alors que la starlette se trouvait à l'after-party des MTV Movie Awards.

Elle a eu beau démentir, affirmant que cette histoire n'était qu'une invention des paparazzi, un mandat d'arrêt a été délivrée contre elle par un juge de Los Angeles, Marsha Reval. Celle-ci estime que Lindsay, qui porte ce bracelet depuis le 24 mai, a violé les termes de sa probation. Elle a augmenté le prix de sa remise en liberté: Lindsay devra s'acquitter de 200.000 dollars pour ne pas aller en prison jusqu'à son audience au tribunal fixée au mois prochain.

L'actrice avait été arrêtée pour conduite en état d'ivresse en 2007. Après une cure de désintoxication, elle avait été arrêtée de nouveau deux mois plus tard, à nouveau pour alcool au volant et pour possession de cocaïne. Elle a passé 84 minutes en prison et a été condamnée à 10 heures de travaux d'intérêt général.

Dé.L.

Libellés : ,